OSEZ DÉCOUVRIR
NOS MODALITÉS D'ÉVALUATION

PRÉAMBULE

  • Audeo propose des formations métier délivrant un titre professionnel. Toutes ces formations sont à découvrir sur cette page
    Un titre professionnel est une certification professionnelle délivrée au nom de l’État, par le ministère du Travail. Il atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’un métier.

  • Audeo propose aussi des formations de blocs de compétences. A retrouver sur cette page

LES MODALITÉS DES ÉPREUVES D'ÉVALUATION

Les évaluations en cours de formation (ECF) :

Audeo organise à la fin de chaque module vu durant la période en centre de formation une évaluation (devoirs sur tables, études de cas, QCM, quizz, ...) afin de mesurer l'ancrage des savoirs pour chaque candidat mais aussi afin de les préparer à la certification du Titre Professionnel.

Ainsi, les candidats et référents de ladite formation peuvent mesurer leur niveau d’apprentissage ou non des savoirs, savoir-faire, savoirs techniques, relationnels et organisationnels. Cela leur permet d’avoir un aperçu des maîtrises des compétences professionnelles acquises au cours de la formation.

A noter que ces résultats de ces divers épreuves sont reportés dans le livret d'évaluation passée en cours de formation (ECF) destiné au jury professionnel pour analyse et validation définitives des compétences acquises par les candidats.

La session d’examen :

Chaque session d’examen, et cela quelque soit le titre présenté, est composé de :

  • Un jury de professionnel (ou deux en fonction du nombre de candidats). Il est composé de deux professionnels possédant l’habilitation. Cette habilitation est donnée via la DREETS via ses unités départementales (UD). Les jury sont contactés trois mois avant la session d’examen pour vérifier leur disponibilité. Les membres du jury ne doivent avoir entretenu aucun lien professionnel ou personnel avec les candidats à la certification professionnelle, préalablement au passage de la certification / évaluation des compétences.

  • Un responsable de session nommé par la direction d’Audeo. Il ne peut pas être le référent de la formation suivie. Il ne doit pas avoir de lien direct avec les candidats.

  • Un responsable de session suppléant, dans le cas ou le responsable de session ne peut subvenir à toutes ces missions

Préparation de la session d’examen :

Quatre mois avant le début de la session d’examen :

Avant le début de chaque session d’examen, la direction d’Audeo se doit de désigner un responsable de session. Une fois nommé, le responsable de session doit créer et renseigner les sessions d’examen, le nombre de candidats présentés, l’organisation et la mise en œuvre des examens via l’application CERES (application de gestion des sessions d’examen du ministère du travail).

Trois mois avant le début de la session d’examen :

La direction d’Audeo commande un pli d’examen 3 mois avant la date de début de la session. A noter que les dossiers techniques d’évaluation (DTE) sont au nombre de trois et composés comme suivants :

  • Un pour l’organisateur : composé des documents à imprimer si besoin, logiciels à installer si besoin, déroulé et mise en oeuvre d’une session

  • Un pour le jury : composée des informations et modalités sur l’épreuve, des grilles d’évaluation des différentes compétences

  • Un pour le candidat : composé des descriptions des épreuves, des résultats attendus et des moyens mis à disposition.
     

Une fois ce pli reçu, la direction prend connaissance du dossier technique d'évaluation (DTE) organisateur. Ce dossier contient toutes les informations nécessaires (organisation, matériel obligatoire, ...) Ce DTE est transmis au responsable de session, qui doit organiser la session d’examen. Il revient au responsable du jury de garder les DTE jury et DTE candidat dans un lieu sécurisé jusqu’à la date de début de session

Deux mois avant le début de la session d’examen :

La convocation aux candidats est remise en main propre ou, à la demande, envoyée par courrier postal en RAR.

La convocation précise l’heure, le lieu ainsi que la durée de l’examen. La convocation rappelle aussi les documents à apporter (ladite convocation et une pièce d’identité en cours de validité) et les modalités (interdiction au téléphone portable, par exemple). La convocation des candidats doit être validée dans CERES, 31 jours avant le début des épreuves. Cela est du ressort du responsable de session.

Un mois avant le début de la session d’examen :

Un emploi du temps est communiqué au jury : nombre de jours de présence, déroulé de la sessions (accueil, durée de la prise de connaissance du DTE, durée de l’entretien technique et final, durée du renseignement de la grille individuelle, durée du renseignements des PV). Leur sont aussi communiquées le Référentiel Emploi Activités Compétences (REAC) du métier désigné.

Avant chaque session d’examen, le responsable de session s’assure que les conditions matérielles du déroulement des épreuves sont mises à disposition du responsable de session, du jury et des candidats, notamment :

  • Des locaux appropriés pour l’ensemble des épreuves

  • Des matériaux, ressources, équipements, outils et accessoires nécessaires à la mise en situation professionnelle et aux entretiens professionnels (cf : RE du titre passé)

  • Des locaux, des salles pour la confidentialité lors de la délibération du jury

  • Des documents nécessaires servant à l’appréciation des candidats par l’examinateur (planning détaillé de l’intervention du jury, des dossiers techniques d’évaluation (DTE), grille d’évaluations liées à la session, du référentiel d’emploi activités compétences (REAC), du référentiel d’évaluation (RE), des procès-verbaux individuels et généraux).

Le déroulé de la session d’examen

Les missions du responsable de session

Le responsable de session est présent sur site tout au long de la durée de l’examen et en amont pour préparer les différentes salles et vérifier que le règlement général de session d’examen et le déroulé de session sont affichés dans les locaux d’examen.

A l’arrivée du jury, le responsable de session doit s'assurer que les membres de jury habilités sont au moins deux. Il doit leur rappeler les principes de la certification, les modalités d’évaluation du titre visé, l’organisation de la journée et la posture attendue.

Le responsable de session doit contrôler l’identité de chaque candidat et consigne les éventuelles absences sur les procès-verbaux de session.

Il est garant que les plis sont bien cachetés et vérifie que leur contenu correspond aux modalités d’évaluation prévues par le RE du titre professionnel visé.

C’est à lui que revient la tâche de distribuer un exemplaire du DTE candidat à chaque candidat, au début de leur épreuve, et un exemplaire du DTE Jury aux membres du jury. Il doit aussi rappeler la durée de chaque épreuve.

Il veille à la bonne réalisation des épreuves et au respect de chaque modalité.

 

Les missions du jury professionnel :

A son arrivée, le jury doit disposer de l'emploi du temps fourni au préalable, de la convocation et d’une pièce d’identité en cours de validité.

Il sera accueilli par le responsable de session.

Le jury aura à disposition tout au long de l’épreuve :

  • des résultats aux épreuves des candidats - de leur livret d'évaluations passées en Cours de Formation (ECF)

  • de leur Dossier Professionnel (DP)

  • et au cas par cas, la description de l’aménagement en cas de situation de handicap, signé par le candidat et le responsable de session

 

A la fin des entretiens techniques et finaux, le jury doit remplir des procès verbaux (PV) : individuel et général à la session d’examen. Il doit y noter la maîtrise par le candidat des compétences professionnelles acquises au cours de la formation, la conformité ou non des réalisations par rapport au référentiel d’évaluation (RE).

 

L’autorisation de participation des candidats :

Peuvent se présenter aux sessions d’évaluation en vue de l’obtention du Titre professionnel, les candidats ayant suivi une des formations-métiers au sein de l’organisme de formation Audeo.

Pour être autorisé à participer aux épreuves concernant le titre professionnel, le candidat doit justifier de son identité et être muni de sa convocation. Les pièces d’identité autorisées sont :

  • Permis de conduire

  • Pièce d’identité

  • Passeport

  • Titre de séjour en cours de validité

Tout candidat nécessitant des épreuves adaptées à sa situation de handicap est invité à nous contacter pour que nous étudions avec eux les possibilités d’aménagement.

En cas de retard d’un candidat, le responsable de session peut autoriser ledit candidat à passer l’examen, sans modifier l’horaire de fin de l’épreuve.

Les résultats de la session d’examen :

Seul le représentant territorial du ministère du Travail notifie les résultats aux candidats.

Dans CERES, le responsable de session doit vérifier la conformité des résultats saisis avec les décisions des originaux des PV. Il doit également transmettre les originaux des PV signés au représentant territorial dans les 15 jours suivants la session d’examen.

Le responsable de session doit archiver les livrets ECF des candidats ayant participé à la session, les grilles d’évaluation des jurys pour tous les candidats.

Au retour du PV validé par l’unité départementale, la direction d’Audeo affiche la liste des seuls candidats reçus durant un mois.

Un candidat qui n’a pas obtenu le titre peut repasser l’examen contre une somme de deux cents cinquante euros (250€) au sein des locaux d’Audeo.

A noter aussi qu’un candidat ne peut se présenter à plus de trois sessions permettant de délivrer le titre dans un délai d’un an.

LES MODALITÉS DE TRAITEMENT DES DYSFONCTIONNEMENTS

Cette section concerne le traitement des réclamations effectuées par les candidats d’Audeo, lors du passage de l’examen de certification.

Le traitement « raisonnable et rapide » des réclamations est une obligation réglementaire, mais c’est avant tout une préoccupation forte et une priorité de notre organisme de formation.

Les bénéficiaires peuvent adresser des réclamations gratuitement à Audeo par email, sur la page contact de notre site internet, ou par courrier, et obtenir une réponse dans un délai de quinze jours à compter de la date de réception de cette réclamation (sauf circonstances particulières justifiées).

Le traitement de la gestion des réclamations au sein d’Audeo, dans un cadre général et non seulement celui de la certification, vise à :

  • Examiner attentivement, au cas par cas, les réclamations de la clientèle et leur dispenser des conseils et des informations clairs et adaptés à leur requête :

  • Transmettre au bénéficiaire une réponse professionnelle et facilement compréhensible

  • Mettre en place, le cas échéant, des mesures d’urgence adaptées afin de résoudre un conflit et/ou d’éviter qu’il ne s’aggrave ou se reproduise.

Définition de la réclamation

Par réclamation, Audeo entend une déclaration actant du mécontentement du candidat ou du bénéficiaire envers l’organisme de formation lui-même ou envers ses collaborateurs. Les causes ou origines d’une réclamation ou d’un dysfonctionnement soulevé par un candidat ou bénéficiaire peuvent être variées :

  • Qualité du service fourni

  • Relation avec le formateur

  • Erreur dans l’envoi de la correspondance

  • Dysfonctionnements divers

L’interlocuteur habituel du candidat ou bénéficiaire doit pouvoir donner des réponses satisfaisantes dans ces cas. S’il constate que la demande du candidat prend la forme d’une réclamation, il doit alors l’inviter à présenter une réclamation à la Direction d’Audeo.

Réception et identification d’une réclamation

L’information donnée aux bénéficiaires relativement au traitement des réclamations, précise que les réclamations doivent être adressées à Audeo via leur site internet dans la page “contact” dans le formulaire dédié à cet effet nommé « Faire une réclamation » ou par courrier postal à l’adresse du siège social et établissement principal : Audeo, 51 rue Hoche 94200 Ivry sur Seine.

La Direction vise tous les documents identifiés comme une réclamation et leur attribue ou non le caractère de réclamation, en indiquant la date de réception et le délai de réponse imparti.

Réponse apportée au candidat ou au bénéficiaire

La Direction d’Audeo analyse le dossier, après l’avoir instruit, demande toutes informations complémentaires si nécessaire, fait appel à tous avis et ou expertise, qu’elle juge utile et établit la version finale de la réponse à apporter.

La modalité de la réponse à la réclamation se fera sous le même format que la réclamation initiale et, par défaut, par courrier avec suivi

Suites données à la réponse

L’analyse des dossiers de réclamation doit permettre à la société Audeo de définir et de mettre en place des mesures correctives, afin d’améliorer ou de corriger des défaillances internes mises en lumière par la réclamation.

Irrégularités et voies de recours

Les irrégularités affectant les conditions d’organisation ou de déroulement des évaluations constatées par un candidat ou par un examinateur sont signalées immédiatement aux dirigeants d’Audeo.

La direction peut prononcer l’annulation des évaluations par décision motivée.

Les candidats absents aux épreuves peuvent, s’ils le souhaitent, se représenter à une nouvelle session d'examen contre une somme de deux cents cinquante euros (250€) au sein des locaux d’Audeo et cela sans délai particulier et sans avoir à suivre une nouvelle formation. Cette somme n’étant, bien entendu, pas demandée si l’annulation de la session d’évaluation émet de la direction d’Audeo, mais seulement en cas de non-présentation ou d’échec à la première session d’évaluation.

Le centre certificateur de la session à laquelle ils n’ont pu participer leur communique la date de la prochaine session qu’il organise.

Les auteurs de fraudes et tentatives de fraudes commises à l’occasion des sessions d’évaluation ou d’activité de compétences conduisant à l’obtention du Titre Professionnel délivrée par notre structure encourent une sanction.

Cette sanction peut aller de l’exclusion immédiate de la session d’examen à l’interdiction de se représenter à celles-ci pendant une durée d’un an à compter de la date de notification de la sanction par la direction d’Audeo.

La sanction est prononcée et notifiée à la Direction d’Audeo au vu d’un rapport établi et signé par le jury, le responsable de session lorsque la fraude ou la tentative de fraude est constatée par le surveillant de l’épreuve. Ce rapport est mentionné dans le procès-verbal de la session de validation.

Lorsque la constatation de la fraude a lieu après la session de validation, le titulaire du titre professionnel, délivré par le ministre chargé de l’emploi, peut se voir retirer celui-ci par décision motivée de la direction d’Audeo.

Les candidats convaincus de complicité de fraudes ou de tentatives de fraudes encourent les mêmes sanctions